Des sushis végétariens ? Avec plaisir !

sushis végétariens recette

Je ne suis pas vegan, mais je tends à réduire ma consommation de produits d’origine animale. Au-delà de la question de la maltraitance animale, j’aime savoir ce que je mange et pouvoir « tracer » mes aliments, chose devenue presque impossible de nos jours !

Je vais donc acheter de la viande chez un boucher qui peut me dire d’où vient la viande, et qui est garant de sa bonne qualité. Mais cette viande a un coût ! D’autre part, il a été prouvé que l’abus de viande rouge est mauvais pour la santé, raison de plus pour en limiter sa consommation.

Pour couronner le tout, je suis intolérante aux fruits de mer et a plusieurs types de poissons depuis peu… Ceci ne me pose pas trop de problème en termes d’adaptation de mon mode alimentaire car le poisson est probablement l’un des aliments les plus nocifs qui soit car le plus nourri aux OGM et compagnie…

En revanche, j’ai toujours eu un petit faible pour les sushis, vous savez ces petites boules de riz japonaises recouvertes d’une tranche de poisson cru. Qu’on les appelle sushi, maki, california roll ou autre, le principe est le même : superposer riz, poisson, légumes et feuille d’algues.

J’avais même pris des cours pour apprendre à les faire moi-même, car ne nous le cachons pas, manger japonais ça coûte très cher (pour ce que c’est !).

J’ai donc voulu chercher une alternative aux sushis/makis avec poisson. La solution la plus simple : enlever le poisson, garder riz, légumes, algues, et agrémenter de diverses herbes aromatiques ou différentes textures de légumes.

Je partage avec vous ci-dessous quelques idées de recettes que je fais moi-même, très rapidement, et à petit budget.

Le riz :

Ingrédients (pour 6 personnes) :

– 4 tasses de riz rond (blanc ou complet)
– 4 tasses d’eau

Pour le Sushi Su :
– 1/2 tasse de vinaigre de riz
– 4 cuillerées à soupe de sucre
– 1.5 cuillerées à café de sel

Laver le riz plusieurs fois en frottant afin d’enlever tout l’excès d’amidon puis laisser égoutter et mettre de côté pendant 20 minutes.
Mettre le riz et l’eau dans une casserole profonde et laisser bouillir à haute température pendant 3 minutes.
Baisser la chaleur, couvrir la casserole et laisser mijoter à basse température pendant 25 minutes. (Pour l’autocuiseur électrique, préparer selon les instructions de la notice d’emploi)
Pendant ce temps, préparer le sushi su en mélangeant tous les ingrédients.
Quand le riz est prêt, transférer le riz fraîchement cuit dans un grand plat afin qu’il s’aère au maximum et arroser le sushi su sur le riz. Bien mélanger en soulevant le riz à l’aide d’une spatule afin de le refroidir en même temps qu’il s’imbibe du sushi su.

Les makis/sushis :

Liste d’ingrédients parmi lesquels piocher :

  • Avocat
  • Concombre
  • Courgette
  • Radis
  • Carotte
  • Poivron
  • Champignons de Paris crus en fines lamelles
  • Feuilles ou branches de céleri
  • Asperge verte cuite 4-5 minutes à la vapeur
  • Feuilles d’épinard
  • Sésame grillé
  • Feuilles de menthe ou de coriandre fraîches
  • Tofu

Préparation :

  1. Déposez une feuille de nori sur une natte en bambou prévue à cet effet (je vous conseille d’envelopper votre natte dans du papier sulfurisé pour faciliter le nettoyage à la fin de votre préparation)
  2. Déposez quelques cuillères à soupe de riz sur la feuille. A l’aide de vos doigts humidifiés, étendez le riz de façon uniforme sur une épaisseur d’un peu moins d’1 cm. Veillez à laisser 2 cm sans riz sur la bordure externe supérieure.
  3. Etalez un peu de wasabi ou la sauce de votre choix sur le riz étalé. Déposez- y la garniture de votre choix.
  4. Saisissez l’extrémité inférieure de la natte entre vos pouces et index et repliez doucement vers le centre en passant au-dessus de la garniture. Maintenez celle-ci en place avec les autres doigts. Roulez l’ensemble vers l’extrémité supérieure de la natte en pressant fermement le tout et en faisant attention à ne pas coincer la natte dans le rouleau. Procédez jusqu’à ce que le rouleau soit entièrement roulé et scellez le rebord de nori restant en le mouillant légèrement du bout des doigts. Déposez le rouleau obtenu sur une grande assiette.
  5. A l’aide d’un couteau bien effilé et humidifié, découpez vos rouleaux en maki de 2 à 3 cm de large. Procédez ainsi jusqu’à ce que vous n’ayez plus de riz. C’est prêt !
  6. Alternative pour des california rolls : commencer par étaler et presser du riz sur la face externe de la feuille de nori, puis retourner-la et procéder à la réalisation d’un maki classique.

 

Bon appétit 🙂

Publicités

Publié par

Passionnée par la culture et la nature ! Je partage avec vous des astuces, des pensées, des découvertes, des voyages et autres coups de cœur autour de la culture et du naturel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s